La ville de Westhoffen est mentionnée dès 739 sous le nom de "Westhove" dans les "traditions de Wissembourg". Appartenant très tôt à l'Empire, elle est élevée au rang de ville en 1332 par l'empereur Louis de Bavière et entourée d'une enceinte fortifiée, puis devient un fief impérial des comtes de Hanau-Lichtenberg. La ville est incendiée et pillée par les Armagnacs aux 14e et 15e siècles.
 
 
Elle connait une période de grande prosperité sous les comtes de Hanau Lichtenberg au 16e siècle, notamment grâce à une activité minière et l'installation de moulin à tan. La peste la ravage au 17e s. et détruit la moitié ouest de la ville. Westhoffen connait à nouveau la prospérité au 19e s. avec l'agrandissement de l'église protestante, la construction de l'église catholique et d'une synagogue. Pendant la 2e guerre mondiale, une bombe "V1" détruit une partie de la ville.